Les Serials de 1948-1950
14
fév
2003

Les Serials de 1948-1950

supermag

par Muriel Adamski

Où sur l'écran, Kirk Alyn devient le premier Superman de tous les temps avec à ses côtés Noel Neill, la première Lois Lane !...

  • USA, 1948 ·N&B - 15 épisodes de 15 minutes chacun environ
  • Production : Sam Katzman pour Columbia Pictures
  • Réalisateur : Spencer Gordon Bennett et Thomas Carr
  • Scénario : Arthur Hoerl, Lewis Clay et Royal Cole
  • Interprètes principaux : Kirk Alyn (Superman/ Clark Kent), Noel Neill (Lois Lane), Carol Forman (Spider Lady), Jimmy Olsen (Tommy Bond), Charles Quigley (Dr. Hackett), Jack Ingram (Anton), Pierre Watkin (Perry White), Terry Frost (Brock , Charles King (Conrad), Herbert Rawlinson (Graham), Forrest Taylor (Leeds), Stephen Carr (Morgan)
  • Première diffusion US : en salles à partir du 14 juillet 1948
  • Edition vidéo : aux USA uniquement (NTSC). Coffret de 2 cassettes chez Columbia (1998). Pas d'édition française.

Titre des épisodes :
  1. "Superman Comes to Earth",
  2. "Depths of the Earth",
  3. "The Reducer Ray",
  4. "Man of Steel",
  5. "A Job for Superman",
  6. "Superman in Danger",
  7. "Into the Electric Furnace",
  8. "Superman to the Rescue",
  9. "Irresistable Force",
  10. "Between Two Fires",
  11. "Superman's Dilemma",
  12. "Blast in the Depths",
  13. "Hurled to Destruction",
  14. "Superman at Bay",
  15. "The Payoff"
Résumé :

Sur la planète éloignée Krypton, une catastrophe imminente s'annonce: ce monde est sur le point de disparaître. Le scientifique Jor-El tente de persuader ses semblables que la fin est proche, mais personne ne l'écoute, pas même les dirigeants. Afin de mettre son fils en sécurité, Jor-El envoie ce dernier, encore bébé, dans une fusée en direction de la Terre, où celui-ci pourra survivre. Une fois sur Terre, plus exactement dans l'état du Kansas, le petit Kal-El est trouvé et adopté par des fermiers: Eben et Sarah Kent. Ils nomment l'enfant Clark et l'élèvent comme s'il était leur propre fils. Ils meurent juste avant que Clark ne parte pour Métropolis. Alors que Clark attend le train qui doit l'emmener vers la grande ville, la journaliste Lois Lane entre en scène lorsque le train dans lequel elle se trouve est menacé par un déraillement.

Superman apparaît pour la première fois alors qu'il sauve le train et ses passagers. Le nouveau venu à la cape s'empresse ensuite de retrouver son costume-cravate et feint l'ignorance sous les traits de Clark Kent. Dans le 2e chapitre, Clark arrive enfin au Daily Planet et demande un job à l'éditeur Perry White qui l'envoie faire ses preuves sur l'affaire que couvrent déjà Lois Lane et Jimmy Olsen. La "femme-araignée" se dévoile: elle est la patronne d'un groupe de criminels et dans son repère, une toile d'araignée géante occupe tout un mur, on apprend plus tard qu'il s'agit en fait d'un piège qui électrocute les pauvres âmes qui s'en approchent. La kryptonite apparaît dans le chapitre 4 dans les mains de cette "Spider Lady".

Apparemment, Superman travaille déjà pour le gouvernement américain alors qu'il vient seulement de faire son apparition en tant que super-héros. Spider Lady s'auto-proclame Reine des Bas-Fonds (titre peu glorieux, s'il en est). Elle cherche à se procurer le "Reducer Ray", une arme révolutionnaire qui rétrécit tout objet. Elle fait enlever l'inventeur du rayon réducteur qui intéresse aussi beaucoup l'armée américaine...

Production :

Superman- le sérial aurait dû voir le jour dès 1940 lorsque les studios Republic, grand spécialiste des sérials (ancêtres des séries TV, mais au cinéma), essayèrent d'acquérir les droits d'adaptation du super-héros de bande dessinée le plus populaire à l'époque. Mais les négociations tournèrent court, Republic se révélant trop exigeant au goût de National Publications (détenteur des droits de l'époque, maintenant devenu DC Comics). Du coup, Republic se rabattit sur le concurrent Captain Marvel qui apparut le premier au grand écran dans un sérial. C'est finalement la Columbia, forte de ses deux précédents sérials Batman, qui produisit quelques années plus tard les aventures de Superman. Columbia était réputée pour ces sérials adaptés de bandes dessinées: Mandrake le Magicien (1939), Le Fantôme (1943), Brenda Starr (1943), etc... Il fallait 4 semaines pour tourner un sérial Superman, alors que d'autres ne prenaient que 2 ou 3 semaines à réaliser.

Le producteur était Sam Katzman, connu pour ses productions à grand spectacle avec peu de budget. Superman devint le sérial qui rapporta le plus d'argent sur toute la production des années 40. Le rôle-titre échut à Kirk Alyn, jeune acteur athlétique qui fit ses débuts au cinéma dans des comédies musicales. Il fit pourtant essentiellement carrière dans le sérial (il incarna également un autre héros de BD: Blackhawk en 1952) et dans les westerns de séries B, en apparaissant quand même dans plus de 70 films. Noel Neill devient la première Lois Lane, c'est une toute jeune actrice quand elle accepte le rôle. Tommy Bond (Jimmy Olsen) était un enfant-star depuis la série pour le cinéma Our Gang, l'acteur installe le caractère impulsif et pas toujours réfléchi de Jimmy. Kirk Alyn incarne un Superman plutôt convaincant, et son interprétation sur l'alter ego Clark Kent est assez réussie. Bien sûr, il n'est pas le plus grand acteur au monde, et les sérials avaient toujours ce côté un peu surfait et approximatif, mais Alyn est très agréable dans ce double rôle. Noel Neill est une très sympathique Lois Lane, son caractère contradictoire, pleine d'ambitions et compétitive, est déjà une partie importante du personnage. Tommy Bond incarne un Jimmy Olsen bondissant et qui se retrouve toujours au mauvais endroit au mauvais moment.

Dans ce premier sérial, Superman utilise sa vison à rayons X et son super-souffle, et son envol est réalisé en animation, effet pas cher et efficace, somme toute. Lorsqu'il prend son envol, il s'écrie "Up, up and away!" d'après la phrase imaginée pour le feuilleton radio qui racontait les aventures de Superman dès 1941, et ce afin que les auditeurs sachent tout de suite à quel moment Superman décollait.

Anecdotes :

Il est précisé au générique que ce sérial est adapté des comics de National Publications ( les titres de l'époque: Action Comics et Superman ), ainsi que des émissions radio et des comic strips parus dans les journaux. Le premier chapitre est plus long que la normale, il fait près de 30 minutes, temps nécessaire afin de montrer les événements sur Krypton, passage le plus sérieux du film.

Lorsque Clark se change en Superman, on entend la phrase devenue mythique "This is a job for... Superman!" et sa voix devient plus grave, habitude récupérée du feuilleton radio où Bud Collyer prêtait sa voix au héros et transformait ainsi sa voix pour exprimer le changement de costume, et donc de personnage.


 

ATOM MAN vs. SUPERMAN (Atom Man contre Superman)
 

  • USA, 1950 ·N&B - 15 épisodes de 15 minutes chacun environ
  • Production : Sam Katzman pour Columbia Pictures
  • Réalisateur : Spencer Gordon Bennett
  • Scénario : George H. Plympton, Joseph F. Poland et David Mathews
  • Interprètes principaux : Kirk Alyn (Superman/Clark Kent), Noel Neill (Lois Lane), Lyle Talbot (Lex Luthor), Tommy Bond (Jimmy Olsen), Pierre Watkin (Perry White), Jack Ingram (Foster), Don Harvey (Albert), Rusty Westcoatt (Carl), Terry Frost (Baer), Wally West (Dorr), Paul Strader (Lawson), George Robotham (Earl), Rick Vallin
  • Première diffusion US : en salles à partir du 19 juin 1950
  • Edition vidéo : aux USA uniquement (NTSC). Coffret de 2 cassettes chez Columbia (1997). Pas d'édition française.

Titre des épisodes :
  1. "Superman Flies Again",
  2. "Atom Man Appears",
  3. "Ablaze in the Sky",
  4. "Superman Meets Atom Man",
  5. "Atom Man Tricks Superman",
  6. "Atom Man's Challenge",
  7. "At the Mercy of Atom Man",
  8. "Into the Empty Doom",
  9. "Superman Crashes Through",
  10. "Atom Man's Heat Ray",
  11. "Luthor's Strategy",
  12. "Atom Man Strikes",
  13. "Atom Man's Flying Saucers",
  14. "Rocket of Vengeance",
  15. "Superman Saves the Universe"
Résumé :

Le criminel Lex Luthor est en prison et Atom Man est la nouvelle menace masquée qui terrifie Métropolis et Superman avec de la kryptonite synthétique. Cette fois, l'ennemi est digne des pouvoirs de Superman. Celui-ci utilise quant à lui un nouveau pouvoir, en plus de ses pouvoirs habituels: le super-cri. Atom Man se sert des équipements de Lex Luthor (notamment un rayon de téléportation) et se cache dans l'ancien repère de ce dernier, un laboratoire futuristique qui fourmille de gadgets. Lois est enlevée ainsi par téléportation lorsqu'elle reçoit une pièce qui est en fait envoyée par le nouveau super-vilain. On découvre très vite que Atom Man et Lex Luthor ne font qu'un (qui l'eut cru!). Superman est téléporté dans l'espace dans le chapitre 4. Comment va-t-il sauver Lois du danger qui la menace?! Luthor sait d'où vient Superman: Jor-El avait envoyé des messages dans l'espace et Luthor en a intercepté un et a réussi à le déchiffrer... Incendies, inondations et soucoupes volantes sont au menu de ce second sérial.

Anecdotes :

Kirk Alyn, Noel Neill et tous les autres interprètes du premier sérial reprennent leurs rôles. Kirk Alyn a d'ailleurs écrit une autobiographie relatant le tournage de ces deux sérials. Lyle Talbot, qui interprète ici Lex Luthor, porte un postiche pour simuler la calvitie de Luthor. La "zone fantôme" des comics devient "empty doom" dans la V.O. Un troisième sérial aurait pu voir le jour, mais les beaux jours de ce média se terminèrent avec l'arrivée de la télévision dans les foyers. Kirk Alyn et Noel Neill devaient apparaître furtivement, à titre d'hommage, dans le film Superman de Richard Donner (1978) dans le rôle des parents de Lois Lane (lors d'une scène au début du film où la fillette aperçoit pour la première fois le futur Superman). La scène fut coupée au montage.

 

Catégorie: 

Droits

Superman WebRing The Superman WebRing
This site is a member of the best
Superman websites on the Internet!

Previous SiteList SitesRandom SiteJoin RingNext Site
Site Ring by Bravenet.com
LES GARS ET LA FILLE QUI COMPOSENT L'EQUIPE DU SITE SONT :

Supermag - Créateur et Webmestre
LeMartien - Cinéma et Animation
Crazy-el - Comics
Davidparker - Médias
Poussin - Lois & Clark
Ilium - Design et Graphisme
DATE DE CRÉATION DU SITE : 04 NOVEMBRE 2001

SUPERMAN and all related elements are the property
of DC Comics. TM & © 2014
This Superman page is Copyright © slecocq
2001-14 All Rights Reserved

Le site est optimisé pour MS Internet Explorer, Google Chrome et Mozilla Firefox avec une résolution de 1920 x 1080.
Drupal is a registered trademark of Dries Buytaert.

Le Sondage

Quel Média vous a fait devenir Fan de Superman ?